Accueil ,,,,,; Me contacter,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,;Dernière mise à jour le 03 février 2011


Site optimisé pour
Firefox 3.0

 



 

 

 

 

Lycée Jean Vigo de Millau 2010/2011, Aveyron
Le site personnel de Jean Claude Fulcrand, professeur de français

 

LE ROMANTISME

Introduction :


Le XIX ème siècle est connu comme le siècle du roman en raison de l’énorme ressort de la presse (beaucoup apprennent à lire) Sont présents, à cette époque quatre grands mouvements :
1. le romantisme
2. le réalisme
3. le naturalisme
4. le symbolisme

Présentation du Romantisme :

Le Romantisme est un mouvement d’idées (ensemble des mouvements intellectuels et artistiques) européen.

A partir du XVIII ème siècle, il met en avant l’expression des sentiments personnels concernant la raison et les créations imaginaires sur la présentation classique de la nature humaine.

En grande partie marqué par la révolution de 1830 et 1848, ce mouvement culturel et artistique important dans la première moitié du XIX ème siècle, touche non seulement la littérature, mais également d’autres arts comme la musique et la peinture.

Le Romantisme dans la littérature :

Le Romantisme est né vers 1795, en Angleterre et en Allemagne. A l’origine « romantique » désigne ce qui pourrait venir d’un roman.

Cet adjectif qui nous vient d’Angleterre (XVIII ème siècle) a d’abord été utilisé pour définir un paysage. Une étendue de terre où la nature dégage de la poésie, de la sentimentalité, du rêve.

Les Allemands quant à eux ont créé « la romantique » qui est à la fois une histoire littéraire et un programme. Depuis peu, ce mouvement a été introduit en Allemagne, pour caractériser la poésie, celle qui est née de la chevalerie et du christianisme (chants des troubadours) : poètes lyriques du XII et XIII ème siècle.

Plus tardif dans le reste de l’Europe, le Romantisme est annoncé en France au début du XIX ème siècle par Chateaubriand (écrivain français : 1768-1848) et Madame de Staël (femme de lettres française : 1766-1817). C’est une des œuvres de cette femme, « De l’Allemagne » qui va ouvrir la voie du Romantisme français (1810).

Son apparition à la fin XVIII ème siècle et au début du XIX ème siècle coïncide avec les guerres Napoléoniennes (1795-1815)

Les Romantiques désirent faire connaître leurs expressions et faire cesser l’aspect fictif que les gens donnent au poème et au roman.

On peut observer trois grandes générations romantiques :

1. 1800-1820 : les premiers artistes romantiques sont des aristocrates qui ont assisté à l’effondrement de l’ordre.

2. 1820-1830 : les jeunes romantiques affirment leurs ambitions dans les textes théoriques et des manifestations.

3. 1830-1840 : des personnages qui comme Gauthier (écrivain français : 1811-1872) et Nerval (écrivain français : 1808-1856) privilégient la révolte en art.

Le Romantisme ne va s’imposer en France que vers 1820. Il va alors s’agir d’un courant à influence dominante, que ce soit pour la vie artistique ou intellectuelle française.

Les thèmes qu’il aborde sont : la nature, le fantastique, le « moi », le goût du passé. Le lyrisme joue un rôle important à l’intérieur de ce mouvement.
L’expression des sentiments personnels est souvent illustrée dans le genre poétique.

De plus, il exprime aussi la recherche de l’évasion, c'est-à-dire que selon l’attitude romantique, le voyage est essentiel pour nous permettre d’oublier.
La redécouverte des époques oubliées (Moyen age, Renaissance) et le rêve, qui sert de refuge pour ceux qui veulent s’évader sont aussi des caractéristiques de ce que Victor Hugo (1802-1885) appelle le libéralisme de la littérature.

Les romantiques cherchent l’originalité et inventent un théâtre plus libre, cela signifie que le drame romantique rejette les règles de la tragédie classique.

Ils font du roman un genre majeur et libèrent la poésie, jusqu’à créer le poème en prose.

Le Romantisme va être le mouvement artistique le plus important du XIX ème siècle.

POESIE :

La poésie romantique est née en France à partir du premier succès de Lamartine, Les Méditations Poétiques qui sortait de l’ordinaire par des rimes impaires, des strophes novatrices et des mots du langage ordinaire.

Le romantisme devient alors, dans la poésie, une volonté d’explorer les possibilités des vers afin d’enrichir l’expressivité de celle-ci.

L’expression des sentiments des poètes se traduira par des mots bruts, vifs et colorés et parfois une syntaxe relâchée.

On pourra retenir comme œuvres et auteurs, Le Lac de Lamartine, La mort du Loup de Vigny, La tristesse d’Olympio de V. Hugo et Souvenir de Musset.

début du poème "Le lac" de Lamartine

Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges
Jeter l'ancre un seul jour ?

Ô lac ! l'année à peine a fini sa carrière,
Et près des flots chéris qu'elle devait revoir,
Regarde ! je viens seul m'asseoir sur cette pierre
Où tu la vis s'asseoir !

Tu mugissais ainsi sous ces roches profondes,
Ainsi tu te brisais sur leurs flancs déchirés,
Ainsi le vent jetait l'écume de tes ondes
Sur ses pieds adorés.

Un soir, t'en souvient-il ? nous voguions en silence ;
On n'entendait au loin, sur l'onde et sous les cieux,
Que le bruit des rameurs qui frappaient en cadence
Tes flots harmonieux.

Tout à coup des accents inconnus à la terre
Du rivage charmé frappèrent les échos ;
Le flot fut attentif, et la voix qui m'est chère
Laissa tomber ces mots :

" Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours :
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours ! (...)

THEATRE :

Le théâtre romantique est né, lui, en Allemagne où il n’existait jusqu’alors que les farces campagnardes.

Goethe est à l’origine de ce mouvement avec Faust (1808-1832.) la pièce fondatrice du mouvement nous rappelle l’obsession humaine de dominer l’univers.

Le drame romantique

A partir du XIXe siècle, pour intéresser le public contemporain les écrivains écrivent des scènes de la vie quotidienne mais pour respecter la vie et ses hasards ils rejettent les règles de la tragédie. Les personnages du romanisme théâtral sont des nobles ou des domestiques, leur façon de parler vient de leur classe sociale et ce sont des personnages qui sont pris au piège de situations non désirées, déchirés par leurs passions, leurs engagements qui les rapprochent des spectateurs.
Ces pièces illustrent la vie dans sa grandeur et dans ses faiblesses d’une manière comique, tragique, grotesque ou sublime.

Quelques pièces marquantes du théâtre romantique :
Hernani de Victor Hugo, 1830.

Lorenzaccio de Musset, 1834.
Ruy Blas de Victor.Hugo, 1838

ROMAN :

Le romantisme entraîne un renouvellement du roman sur trois catégories :

- Le roman de l’âme, tout d’abord, ou les personnages s’éloignent des hommes par la mélancolie (René de Chateaubriand.), et par la joie (Nerval.).

- Le roman réaliste ensuite, où les détails les plus insignifiants sont décrits de la façon la plus extrême. Balzac, par exemple, adoptera ce renouvellement-ci pour marquer d’autant plus le lecteur et ainsi laisser une trace de son époque.

- Et enfin le "Déploiement imaginaire" et le fantastique plongent le lecteur dans un monde irréel, (V.Hugo Notre Dame de Paris).

Quelques auteurs célèbres :

ALFRED DE MUSSET

Alfred de Musset est né le 11 décembre 1810, à Paris. Il a été à la fois poète, auteur dramatique et romancier.

Son père était un essayiste de grande renommée, et spécialiste de Rousseau, duquel il édita les œuvres.

Musset entre au collège Henri IV à sept ans pour y obtenir, en 1827, le prix de dissertation latine au concours général. A 17 ans, il se fait des relations dont Sainte-Beuve et Alfred de Vigny, et il ne vénère pas, comme beaucoup d’autres, le maître Victor Hugo.

Il devient alors l’un des premiers Romantiques français après avoir pratiqué la médecine, le droit, le dessin, l’anglais et le piano. A 20ans, il commence à se faire une réputation.

En 1830, Musset se décide à essayer le théâtre mais c’est un échec. En 1832 il écrit Spectacle dans un Fauteuil et le fait publier. L’œuvre est composée d’un drame : La Coupe et les Lèvres ; d’une comédie : A quoi rêvent les jeunes filles ? ; et d’un conte oriental : Namouna . L’œuvre permet de deviner une tension entre la débauche et la pureté, toutes deux dominantes, que tente d’exprimer Musset.

De 1833 à 1834, il a pour maîtresse George Sand qui lui inspire Lorenzaccio, un drame romantique.

Entre 1833 et 1837, Musset compose son chef d’œuvre lyrique : Les Nuits (Nuit de mai, d’août, d’octobre, de décembre.) ayant pour thèmes la douleur, l’amour et l’inspiration.

En 1848, il devient sous la Monarchie de Juillet bibliothécaire du ministère de l’intérieur, mais il est révoqué et devient alors bibliothécaire du ministère de l’instruction publique sous le Second Empire.

Il se voit attribuer la Légion d’honneur en même temps Balzac, le 24 Avril 1845 et est élu à l’Académie Française en 1852 après deux échecs.

Il tombe dans l’oubli et meurt en 1857.



 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   
© JC Fulcrand, 2006