Accueil ,,,,,; Me contacter,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,;Dernière mise à jour le 03 février 2011


Site optimisé pour
Firefox 3.0

 



 

 

 

 

Lycée Jean Vigo de Millau 2010/2011, Aveyron
Le site personnel de Jean Claude Fulcrand, professeur de français

 

L'oral de rattrapage des TL

Si jamais vous devez aller au rattrapage, vous pouvez, en fonction des notes obtenues lors de la session de juin, choisir de présenter cette épreuve d'oral.

L'épreuve :

Elle est en deux parties et rappelle dans son déroulement l'oral de l'EAF que vous avez passé en 1ère.En effet, elle consiste en un exposé oral d'une durée de 10 minutes, suivi d'un entretien de 10 minutes avec l'examinateur.

Vous devez répondre de manière construite et organisée à une question qui porte :

-> sur un aspect d'une oeuvre
-> ou sur l'ensemble de l'oeuvre en relation avec l'objet d'étude
-> ou sur un point de comparaison entre plusieurs des oeuvres inscrites au programme.

Les oeuvres et objets d'étude sont les mêmes qu'à l'écrit.

La préparation :

Elle est de 20 minutes ce qui est très court. Il faut donc être rapide.

L'exposé oral (10 minutes) :

Vous devez répondre à la question de manière construite, la préparation vous ayant permis d'organiser votre développement, et de rédiger l'introduction et la conclusion.

Vous ne devez pas lire vos notes ni réciter un cours, il faut faire référence régulièrement à l'oeuvre pour montrer que vous la connaissez bien et regarder votre interlocuteur.

L'entretien (10 minutes) :

L'examinateur part de ce que vous avez dit et développe au fur et à mesure en élargissant ses questions aux différentes oeuvres. Il peut aussi vous demander des précosions sur les lectures complémentaires conseillées par le programme.

Faites donc très attention aux questions qu'il vous pose et n'hésitez pas à lui demander de préciser son propos si cela ne vous paraît pas assez clair.

Répondez de façon précise en justifiant toujours votre réponse. Montrez que vous avez travaillé dans l'année et que vous savez de quoi vous parlez.

 

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   
© JC Fulcrand, 2006