Accueil ,,,,,; Me contacter,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,;Dernière mise à jour le 03 février 2011


Site optimisé pour
Firefox 3.0

 



 

 

 

 

Lycée Jean Vigo de Millau 2010/2011, Aveyron
Le site personnel de Jean Claude Fulcrand, professeur de français

 

Pour enrichir un récit

Quand on veut construire un récit complexe, on peut l'enrichir de différentes façons.

Varier l'ordre du récit :

Le récit peut être chronologique, c'est-à-dire suivre l'ordre dans lequel se déroulent les actions. On a ainsi un schéma narratif classique :

Situation initiale
Elément perturbateur
Péripéties
Elément de résolution
Situation finale

Mais on peut aussi faire varier cet ordre en bouleversant les étapes : on peut ainsi raconter des événements qui se sont déjà déroulés (on appelle cela des retours en arrière) ou imaginer ce qui va se passer (on appelle cela des anticipations).

Les retours en arrière sont fréquemment utilisés pour expliquer quelque chose qui vient de se passer. On les retrouve souvent au cinéma dans les films d'actions : on peut ainsi montrer les résultats d'une prise d'otage, puis remonter le temps pour expliquer comment c'est arrivé.

Les anticipations sont plus rares mais elles servent à nous montrer par exemple comment le héros voit son futur.

Varier le rythme du récit :

Leçon

Insérer une description :

Leçon

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   
© JC Fulcrand, 2006