Accueil ,,,,,; Me contacter,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,;Dernière mise à jour le 03 février 2011


Site optimisé pour
Firefox 3.0

 



 

 

 

 

Lycée Jean Vigo de Millau 2010/2011, Aveyron
Le site personnel de Jean Claude Fulcrand, professeur de français

Les formes de discours (ou types de textes)


Il existe en français plusieurs formes de discours qui correspondent à des situations d'énonciation bien précises.
Ne vous trompez pas : le mot "discours" a plusieurs sens qui peuvent prêter à confusion.
On l'utilise souvent à l'oral (discours politique, discours de remerciement...) mais aussi à l'écrit pour désigner le dialogue (discours direct, discours indirect...). Ici, chaque forme de discours correspond à une intention de l'auteur.

 

NARRATIF

DESCRIPTIF

INFORMATIF

ARGUMENTATIF

INJONCTIF

Fonction
(Intention)

raconte une histoire

décrit quelque chose

transmet des informations pour faire comprendre quelque chose à quelqu'un

cherche à convaincre

cherche à faire agir

 

rapporte des actions vécues par des personnages réels ou imaginaires qui se déroulent dans une certaine durée et s’enchaînent logiquement

Il constitue un arrêt sur image en faisant exister des êtres, des lieux ou des objets et en leur attribuant des caractéristiques qui les identifient.

ils ne se situent ni dans l'espace ni dans le temps mais  dans le domaine de la pensée

 

 

 

 

il analyse, c'est un texte objectif

il donne son opinion, c'est un texte subjectif

 

Critères  
de Reconaissance

fréquence des indices de temps
fréquence du passé simple ou du présent de narration
3ème personne le plus souvent

fréquence des indices de lieu (espace)
prédominance de l'imparfait ou du présent
un champ lexical dominant

présentation souvent particulière (schéma, numérotation, titres...)
fréquence du présent
vocabulaire souvent spécialisé, scientifique
fréquence des mots de liaison ou liens logiques (car, parce que...)

présentation parfois particulière (titres, chiffres...)
fréquence du présent
termes expliquant un jugement de valeur
fréquence des mots de liaison ou liens logiques   (or, mais, pourtant...)
  

présentation parfois particulière (schéma, numérotation,...)
emploi ,du mode impératif ou infinitif, du subjonctif ou du futur de l'indicatif
fréquence des verbes d'action
fréquence de la 2ème personne du singulier ou du pluriel (destinataire)

ATTENTION : il est très rare qu'un texte appartienne d'un bout a l'autre  au même type,  il alterne le plus souvent des passages de type différent: on dit alors que c'est un texte mixte.

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   
© JC Fulcrand, 2006